Impact de la pandémie pour se travestir

Auteur:Modanie C Publié en:2021-3-17 7:33 Catégories:Travesti

Je ne m’habillé généralement à la maison que lorsque je suis seul. Travailler à domicile ces derniers mois m'a permis de m'habiller plus fréquemment. Certains jours, je me change en 2 ou 3 tenues différentes. Avec l'été ici, j'ai pu sortir dans mon jardin tout habillé. Et cela a été libérateur, dans une certaine mesure. Je suis sorti pagayer en portant un bas de bikini sous mon short et un faux sein, et quelques fois j'ai porté des culottes pendant mes déplacements. Mais rarement. Une fois, je me suis habillé tard dans la nuit, puis j'ai fait le tour de la ville pendant un moment. Et une autre fois, j'ai essayé d'aller faire du shopping pour de nouveaux vêtements.

点击查看原图

Je se travestir davantage en femme au cours de la dernière année, la fréquence est de quatre à sept jours selon mon emploi du temps et si je peux le faire fonctionner avec les deux côtés de ma vie. J'avais vraiment commencé à me sentir à l'aise de sortir habillée juste avant que Covid 19 ne survienne. C'était l'inconvénient de la pandémie pour moi, l'esthétique à la hausse m'en a rappelé dans le temps privé de la maison pour aborder et développer mes compétences en maquillage et devenir plus féminine et passable.

点击查看原图

Cela m'a donné confiance pour commencer à sortir et à différents endroits, principalement la nuit, qui ne sont pas seulement accueillants pour les gays et les trans, mais je suis allé dans les magasins et je suis allé en ville et j'ai eu des réceptions et des expériences principalement positives en portant la fausse fesse. Ma période préférée de l'année pour m'habiller et sortir est de l'automne au début de l'hiver. J'adore me superposer comme lâche et m'habiller très sexy sans trop me sentir et les laisser en vouloir plus!

点击查看原图

Tags: se-travestir travestis

Ajouter un commentaire:

Powered by Modanie